A propos de

L’idée d’une bibliographie de livres scientifiques est née d’une rencontre : ma rencontre avec Poul Christiansen, ancien conservateur de la Bibliothèque nationale des sciences et de médecine du Danemark. Au départ il s’agissait de recenser les mille livres imprimés considérés comme les plus importants dans l’histoire des sciences exactes, naturelles, médicales et technologiques, avec une incursion discrète dans l’histoire des idées épistémologiques. Mais il est très vite apparu que l’on ne pouvait pas s’en tenir exactement à mille titres pour embrasser un si vaste domaine et faire l’inventaire des découvertes ou des hypothèses les plus intéressantes. Nous avons décidé de commencer nos recherches au début de l’époque aristotélicienne et de nous arrêter en 1953, date de la découverte de la molécule de l’ADN.

À la disparition de Poul, le projet est resté en attente. J’ai gardé précieusement les notes manuscrites de notre premier choix. En reprenant ce travail, je suis resté fidèle à l’idée initiale. Après le repérage des auteurs dans les ouvrages d’histoire des sciences, a commencé le travail de recherche bibliographique et de vérification des informations recueillies par la consultation des catalogues des grandes bibliothèques, ainsi que la comparaison avec des exemplaires originaux pour chacune des éditions retenues, chaque fois que cela était possible.

Conçue pour être un instrument de travail, cette bibliographie s’adresse en premier lieu aux instituts de recherche, aux universités et aux bibliothèques. Pour la présenter, la création d’une base de données interactive m’est vite apparue comme la solution idéale. La possibilité de mettre l’information à la disposition de tous et la liberté offerte aux usagers d’intervenir représentent des atouts importants. Proposer l’ajout d’un ouvrage, compléter ou corriger une notice sera accessible à tout lecteur. Toute collaboration sera bienvenue. Chaque requête validée sera prise en compte et le nom de chaque contributeur sera mentionné.

Je souhaite que ce réservoir de renseignements bibliographiques soit utile au monde savant et aux amateurs éclairés, aux libraires et aux collectionneurs. Je n’oublie pas les simples amateurs qui trouveront là un moyen aisé de satisfaire leur curiosité.

Philippe Zoummeroff